L'immobilier dans l'Ouest lyonnais
26 nov

Laissez votre agence immobilière se charger de la visite de votre appartement de Charbonnières-les-Bains !

50©-Tilio-Paolo-copy

Vous avez un appartement à vendre à Charbonnières-les-Bains ? Et si vous laissiez le professionnel que vous avez mandaté se charger de le faire visiter. Après tout, gérer les visites et répondre aux questions des acheteurs potentiels fait partie de son métier.

De nombreux vendeurs ne souhaitent pas laisser le professionnel à qui ils ont confié la vente de leur bien faire visiter seuls leur logement. Ils préfèrent être là. Ils n’apprécient pas que des inconnus entrent chez eux. C’est compréhensible, mais qu’ils se rassurent : l’agent immobilier n’est jamais loin de l’acheteur potentiel. Il le suit dans chaque pièce.

Les vendeurs parlent trop
Les vendeurs craignent que l’agent immobilier ne sache pas répondre à toutes les questions. Après tout, se disent-ils, ils sont les mieux placés pour renseigner l’acheteur puisqu’ils vivent dans ce logement. Le problème, c’est que lorsqu’un vendeur se trouve dans cette disposition d’esprit et qu’il assiste aux visites, il a tendance à intervenir à tout bout de champ. Il explique comment marche la porte d’entrée, parle du revêtement au sol, de la chaudière…, bref il aborde des points techniques qui n’ont pas lieu d’être durant cette 1re phase de découverte du bien. Donc, il a tendance à agacer l’acheteur. Que veut ce dernier ? Se faire sa propre idée sur le bien. Il veut pouvoir y déambuler tranquillement, tenter de s’y projeter. Il cherche non seulement à voir si celui-correspond à ses attentes, mais il cherche aussi à savoir s’il s’y bien et surtout s’il s’y voit vivre.

Si durant la visite, le vendeur lui parle sans arrêt de détails qui ne l’intéressent, cela risque fortement de l’empêcher de se faire une idée sur le bien. Et donc de l’acheter !

O.D. / Bazikpress © Tilio & Paolo

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée